CV

CV: Refléter son intention d’occuper un poste temporaire

Comment exposer dans un CV et dans une lettre de présentation, les raisons qui appuient votre décision d’opter pour un emploi temporaire pour l’instant, plutôt que de viser un poste permanent ?

Reprise des études à la rentrée prochaine, consolidation de son expérience professionnelle dans un secteur donné, nouvellement arrivé sur le marché du travail québécois… Les postes temporaires sont idéaux pour les personnes visant la souplesse ou la découverte de différents milieux de travail. Plus de deux millions de Canadiens ont opté pour ce type de mandat en 2017, selon les chiffres de Statistique Canada. Depuis 1997, leur nombre augmente de façon plus importante que celui des travailleurs permanents.

Le travail temporaire a donc de plus en plus la cote auprès des travailleurs. « Lorsque l’on postule à ce type d’emploi, il est important d’expliquer les raisons de cette décision afin que l’employeur n’ait pas l’impression que vous êtes une personne paresseuse ou sans ambition », explique Diane Legault, présidente, conseillère et rédactrice chez CV-Plus.

Tout en subtilité

Pour expliquer les raisons de son choix dans une candidature, seuls deux emplacements sont prévus à cet effet : dans le CV, au sommaire, et dans la lettre de présentation, au premier paragraphe. « Cette information doit être succincte, conseille Diane Legault. Dans le CV, il suffit d’indiquer « Travail temporaire » dans le sommaire, à la suite de la courte présentation. Pour la lettre de présentation, il ne faut pas donner une longue explication sur ses raisons, mais simplement dire où l’on en est dans sa carrière. »

La subtilité est donc de mise lorsque l’on fait mention de ses intentions. Par exemple, le candidat peut écrire : « Dans mon cheminement de carrière, j’aspire maintenant à découvrir un nouveau secteur d’activité. » ou encore « Étant donné certains changements dans ma vie professionnelle, je souhaite occuper un travail de type temporaire ».

L’accumulation de postes temporaires

Même si occuper un poste temporaire est « tendance », mentionner plusieurs contrats temporaires sur son CV ne fait toujours pas toujours bonne figure auprès des employeurs. « Dans certains secteurs d’activité, la stabilité d’emploi est le gage d’une expérience consolidée, explique Guy Samson, conseiller principal chez Conseil Pro. Lorsque l’on cumule ce type d’emploi, je préconise à mes clients de regrouper les principaux postes en indiquant seulement le début et la fin de la période cumulative d’emploi temporaire. Ainsi, cela donne l’impression qu’il s’agit de clients, comme lorsque l’on est travailleur autonome. »

Cela dit, le plus important est d’être soi-même, conseille Diane Legault. « Le postulant doit se sentir à l’aise avec son CV, dit-elle. S’il a un malaise par rapport à une inscription, le recruteur va le ressentir. Il faut absolument que le candidat soit fier et assume chaque mot. Sinon, il vaut mieux ne pas le mentionner… »

Source : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/75-004-m/75-004-m2018001-fra.htm

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#