Avez-vous un plan de développement professionnel?

Dans la vie, on aime souvent croire en sa bonne étoile… D’un point de vue professionnel, établir un plan de développement professionnel peut toutefois aider les astres à s’aligner !

Un plan de carrière: un outil de développement dont on a tous entendu parler, mais… qui en a un ? Pourtant, selon Al Dea, spécialiste en développement professionnel, ceux et celles qui prennent le temps d’élaborer un bon plan augmentent grandement leurs chances de réaliser leurs rêves. D’où l’importance de le faire en suivant une méthode utile et efficace.

1- Évaluer sa situation actuelle

Le premier geste à poser est d’évaluer notre situation actuelle en nommant nos tâches, nos compétences, nos sources de motivation, nos forces, nos faiblesses, nos valeurs et nos intérêts. Cette autoévaluation permet de voir si le rôle qu’on endosse actuellement correspond toujours à nos aspirations.

2- Cerner ses réalisations

En deuxième lieu, il est bon de définir les projets ayant le plus de conséquences positives sur notre bien-être et notre carrière. On peut ainsi choisir d’investir davantage d’efforts dans ce type de projets. Par exemple, si on a récemment aimé participer à la réécriture d’un site Web, pourquoi ne pas tenter de trouver d’autres projets où nos habiletés de communication écrite seront mises à profit ?

3- Se fixer des objectifs clairs

Après avoir noté ce qu’on aime faire et ce qu’on fait bien, le moment est venu d’affirmer où l’on souhaite aller. Un gestionnaire peut notamment vouloir gérer une plus grosse équipe. Si certaines compétences nous manquent pour y arriver, il faut alors trouver une manière de les acquérir en formulant des objectifs S.M.A.R.T., c’est-à-dire Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels (soit avec une date ou un délai précis). Cela peut être de conjuguer travail et formation en ligne.

4- Bien s’entourer

Que ce soit pour évaluer nos forces, nos réalisations et les façons d’atteindre nos objectifs, il est toujours préférable de demander l’aide de personnes qualifiées, comme un supérieur, un mentor ou un collègue. Outre des conseils, ces personnes ont peut-être des occasions à proposer…

Cela dit, un plan de carrière n’a pas à être coulé dans le béton. En fait, il est même recommandé de rester flexible par rapport à ce dernier, voire d’établir plusieurs plans de carrière. Après tout, comme l’a si bien formulé le poète Jacques Prévert : « La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe. »

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#